Aures - Fortin & Gendron Audioprothésistes
418 702-1721
Aures

Capsules informatives

Acheter ses appareils auditifs en ligne, bonne ou mauvaise idée?

Acheter des appareils auditifs en ligne, bonne ou mauvaise idée?

Par : le : 28 septembre 2020 commentaires : (Commentaires fermés sur Acheter des appareils auditifs en ligne, bonne ou mauvaise idée?)

Les achats en ligne sont en progression constante. La tendance s’est amplifiée cette année avec la COVID-19, alors que plus de 60 % des Québécois ont fait une transaction en ligne pour la première fois de leur vie. (1)

Différents dispositifs auditifs sont en vente sur internet. À première vue, ils ont tout pour plaire; prix plus que compétitifs, performance éprouvée par d’autres utilisateurs, livraison sans frais.

Pour plusieurs personnes qui commencent à souffrir d’une perte d’audition, la tentation est grande d’essayer l’achat en ligne plutôt que de faire affaire avec un audioprothésiste.

Mais qu’en est-il réellement?

Ces appareils sont-ils sécuritaires? Sont-ils adaptés aux différentes pertes d’audition? Quels sont les risques associés? C’est ce que nous tenterons d’éclaircir dans cet article.

Appareil auditif ou amplificateur personnel?

Attention! Soyez un consommateur averti!

La plupart des dispositifs vendus en ligne ne sont pas des prothèses auditives à proprement dit, mais plutôt des amplificateurs personnels.

L’appareil auditif

Un appareil auditif est considéré par Santé Canada comme un équipement médical. Il amplifie les sons pour améliorer ou tenter de rétablir l’audition d’une personne.

L’amplificateur personnel

La US Food and Drug Administration définit l’amplificateur personnel comme un produit électronique portable qui n’est pas destiné à compenser les troubles auditifs, mais est plutôt destiné aux consommateurs non malentendants pour amplifier les sons dans certains environnements.

Sur les différents sites de vente en ligne, on ne fait pas cette distinction. Les amplificateurs sont présentés comme des innovations technologiques à moindre coût qui conviennent à tous, quelle que soit leur condition auditive. On les vend sous la forme d’applications pour les téléphones cellulaires, mais aussi sous l’apparence trompeuse d’une prothèse auditive, sous forme de boîtier ou encore de gadget qu’on peut mettre discrètement à l’oreille.

Quelles sont les principales différences entre les deux dispositifs auditifs?

L’appareil auditif et l’amplificateur personnel ont peu à voir l’un avec l’autre malgré leur apparence similaire.

L’amplificateur, comme son nom l’indique, sert uniquement à amplifier les sons de l’environnement sans prendre en considération la condition de la personne ni ses besoins. Il n’a aucune propriété médicale. Il n’est pas conçu pour pallier une perte auditive ni pour être porté au quotidien.

Les amplificateurs sont donc surtout utilisés dans des environnements calmes, en milieu hospitalier sous forme d’écouteurs conventionnels, ou encore comme première approche pour initier les gens réticents à utiliser des appareils auditifs.

Puisque l’amplificateur, contrairement à l’appareil auditif, amplifie tous les sons sans qu’aucune correction auditive ne soit appliquée par un audioprothésiste et que plusieurs modèles ne contrôlent pas la sortie des sons forts à l’oreille, il devrait être utilisé dans des situations d’exception, et sous la supervision d’un professionnel de la santé auditive.

Prothèse auditive achetée en ligne : un rapport qualité-prix difficile à prévoir

Quoi qu’on en dise, la popularité des produits en ligne ne cesse de grandir. Le prix abordable des dispositifs y est pour beaucoup. Acheter une prothèse auditive chez un audioprothésiste peut coûter plusieurs centaines de dollars alors qu’on peut se procurer sur internet un dispositif auditif rechargeable pour une trentaine de dollars seulement.

Néanmoins, pour faire un choix éclairé et durable, d’autres éléments doivent être pris en considération, dont

  • La qualité des composantes de l’appareil (durée de vie, entretien, garantie)
  • Son rendement (qualité du son, modulation)
  • Sa sécurité pour l’audition (limite d’amplification, ajustements possibles)
  • Le service après-vente ( possibilité de retour, de réparation)

Nous avons testé pour vous l’achat en ligne de dispositifs auditifs

Différentes études de marché existent sur les dispositifs auditifs en vente libre sur internet. L’an dernier, Jean-Philippe Simard (un collègue audioprothésiste du Saguenay) et moi avons testé 4 dispositifs auditifs en vente libre sur différents sites internet, dont le prix d’achat variait entre 7 $ et 30 $. Nous voulions nous faire une idée plus précise des options disponibles pour les consommateurs.

Nos critères d’évaluation

Au moyen d’équipements spécialisés, nous avons donc évalué :

  • S’ils pouvaient répondre aux besoins d’une personne entre 60 et 70 ans qui vivait une perte d’audition due à l’âge
  • Si leur limite d’amplification était sécuritaire
  • Si le son qu’ils transmettaient était de bonne qualité

Des résultats troublants, qui alarment nos audioprothésistes

Sur les 4 dispositifs testés :

  • 2 pouvaient atteindre un volume dangereux pour l’audition
  • 2 déformaient le son suffisamment pour nuire à la compréhension de la parole
  • un seul avait une amplification pouvant convenir à une perte d’audition due à l’âge. Or, ce type de baisse d’audition est le plus répandu dans la population.

Des appareils auditifs de qualité inégale

Les résultats obtenus lors de cette étude maison nous ont amenés à conclure que la qualité et le rendement des appareils variaient beaucoup pour un même type de produit. Puisque les consommateurs ne peuvent évaluer leur performance, il est donc difficile — voire impossible — pour eux de faire un choix éclairé.

Pouvant présenter un certain danger pour votre audition

Alors que certains dispositifs pouvaient aider certaines personnes avec une perte auditive dans certains milieux, d’autres pouvaient être dangereux et selon nous, nuire au porteur plutôt que l’aider. D’autres recherches plus sérieuses dans le domaine semblent tendres vers une conclusion semblable concernant les dispositifs en vente libre (2-3-4).

En utilisant des amplificateurs non adaptés à leurs besoins, certaines personnes peuvent nuire à leur qualité de vie, et même détériorer davantage leur audition.

Des informations imprécises sur les dispositifs auditifs

Aussi, nous avons constaté qu’il était difficile de comparer les dispositifs auditifs. En effet, d’un dispositif à l’autre, les informations disponibles varient. Sans réglementation établie, chaque fabricant est libre d’interpréter l’efficacité de l’appareil comme bon lui semble : publier des données partielles, fournir des informations incomplètes, biaisées et parfois difficilement vérifiables, même avec des outils de pointe comme ceux utilisés pour faire nos tests.

Les avantages de faire affaire avec un audioprothésiste

Apprendre à vivre avec un ou des appareils auditifs demande un certain temps. Au-delà du choix du produit et du niveau de technologie souhaité, des ajustements sont toujours nécessaires pour en tirer le meilleur parti.
C’est le rôle de l’audioprothésiste de vous accompagner dans cette adaptation et d’en faire une réussite.

Un professionnel sur qui on peut compter

Sur internet, les risques de choisir un dispositif qui ne vous convient pas sont grands. En faisant appel à un audioprothésiste, vous vous assurez de recevoir des conseils judicieux appuyés sur des tests d’audition fiables. Le professionnel vous accompagne tout au long du processus et vous guide dans le choix d’un appareil approprié à votre perte d’audition, qui répond à vos besoins et respecte votre budget.

L’audioprothésiste peut aussi vous aider dans vos démarches si vous êtes admissibles à l’un des programmes gouvernementaux pour l’achat d’appareils auditifs.

En toute sécurité

Au Québec, le rendement d’une prothèse auditive est jugé en fonction de critères spécifiques reconnus internationalement. Ainsi, la performance d’une prothèse est évaluée à l’aide d’un analyseur électro-acoustique qui mesure le gain d’audition en fréquence. Cette norme assure au client que son appareil est sécuritaire et qu’il est ajusté de façon à assurer une compréhension maximale de la parole.

Même si des dispositifs plus dispendieux (plus de 100 $ US) achetés sur internet peuvent offrir un bon rendement (5), il est de notre avis qu’aucun ne peut être ajusté avec autant de précision ni garantir des résultats optimaux ou offrir un service après-vente équivalent aux audioprothésistes du Québec.

Des services de qualité

Faire affaire avec un audioprothésiste vous garantit un service de qualité et vous donne un droit de recours en cas d’insatisfaction. En effet, les audioprothésistes doivent faire partie de l’Ordre des audioprothésistes du Québec pour pouvoir pratiquer. L’Ordre a pour mission d’assurer la protection du public et la qualité des services professionnels fournis par les audioprothésistes.

En conclusion... l'achat d'appareils auditifs en ligne, une bonne ou mauvaise idée?

Acheter des appareils auditifs en ligne permet de faire des économies sur le coup, mais dans la plupart des cas, le dispositif ne permet pas de combler la perte d’audition efficacement. En faisant appel à un audioprothésiste, vous avez l’assurance d’un service et d’un produit de qualité tout au long de la durée de vie de votre appareil.

Payer un peu plus cher pour avoir la paix d’esprit et retrouver le plaisir d’échanger avec ses proches, ça vaut de l’or !

Vous ressentez une baisse d’audition et vous souhaitez en avoir le cœur net? Prenez un rendez-vous en ligne pour faire tester votre audition par des professionnels de la santé auditive.

Références utilisées pour cet article :

(1) Conférence InfoPresse. Tendances marketing post-COVID. Résultat d’un sondage de la firme Léger, 2 septembre 2020

(2) Health, Center for Devices and Radiological. Regulatory Requirements for Hearing Aid Devices and Personal Sound Amplification Products. Draft Guidance for Industry and Food and Drug Administration Staff. U.S. Food and Drug Administration, 3 février 2020, https://www.fda.gov/regulatory-information/search-fda-guidance-documents/regulatory-requirements-hearing-aid-devices-and-personal-sound-amplification-products-draft-guidance. (Traduction libre, récupéré le 2020-8-06)

(3) Reed, Nicholas S., et al. Pilot Electroacoustic Analyses of a Sample of Direct-to-Consumer Amplification Products ». Otology & neurotology. Official publication of the American Otological Society, American Neurotology Society [and] European Academy of Otology and Neurotology, vol. 38, no 6, juillet 2017, p. 804‑08. PubMed Central, doi:10.1097/MAO.0000000000001414, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5467454/ (récupéré le 2020-08-6)

(4) Callaway Susanna Løve et Punch Jerry L. An Electroacoustic Analysis of Over-the-Counter Hearing Aids. American Journal of Audiology, vol. 17, no 1, juin 2008, p. 14‑24. pubs.asha.org (Atypon), doi:10.1044/1059-0889(2008/003), https://pubs.asha.org/doi/full/10.1044/1059-0889%282008/003%29 (récupéré le 2020-08-06)

(5) Chan, Zoe Yee Ting, et Bradley McPherson. Over-the-Counter Hearing Aids : A Lost Decade for Change. BioMed Research International, 18 octobre 2015, doi:https://doi.org/10.1155/2015/827463. (récupéré le 2020-08-12)

Thomas Baril

Auteur(e)

Thomas a gradué en technique d’audioprothèse du Cégep La Pocatière et s'est joint à l'équipe d'Aures en 2020. Ayant lui-même une perte d’audition, il est à même de comprendre les besoins de ses patients et de pouvoir bien les conseiller. Découvrez le profil complet de Thomas Baril ici.

Voir tous les articles

PRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Pour faciliter l’accès à nos services, nous vous offrons la possibilité de prendre rendez-vous en ligne pour votre prochaine consultation. Demander votre rendez-vous maintenant!